Avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un auditeur externe du (PPF) du projet d’appui à la transformation de l’agriculture guinéenne volet entreprenariat agricole jeunes (PATAG-EAJ)

 

 

d’identification du projet : P-GN-AA0-018
N° financement : 2100155032817

1. Le Gouvernement de la République de Guinée et le Fonds Africain de Développement (FAD) ont signé le 18 Octobre 2016 l’accord de l’avance de fond d’un montant de neuf cent quatre-vingt-dix mille unités de compte (990 000 UC) pour le financement de la préparation (PPF) du Projet d’Appui à la Transformation de l’Agriculture Guinéenne Volet Entreprenariat Agricole Jeunes (PATAG-EAJ) N° 2100155032817. ). Il a l’intention, à ce titre, d’utiliser une partie des sommes accordées pour financer le recrutement d’un auditeur externe dudit projet.

2. Le PPF prévoit notamment un (1) seul audit externe qui sera réalisé à la clôture du projet. Il sera mené selon les normes internationales (ISA) par un cabinet d’audit qualifié recruté suivant la procédure concurrentielle. Les termes de référence de l’audit devront être approuvés par la Banque et tiendront compte des spécificités du PPF (durée réduite, nombre limité de paiements).

3. Les objectifs de l’audit des états financés sont les suivants : (i) Obtenir l’assurance raisonnable que les états financiers ne comportent pas dans l’ensemble d’inexactitude significative qu’elles soit dues à des fraudes ou à des erreurs permettant ainsi à l’auditeur d’exprimer une opinion sur le fait que les états financiers ont été préparés dans tous leurs aspects significatifs, conformément au référentiel d’information financières en vigueur; et ,(ii) Établir un rapport sur les états financiers et le communiquer comme l’exige les normes internationales en se basant sur ses conclusions.

4. Le rapport d’audit comprenant les états financiers ainsi que la lettre à la coordination incluant les commentaires de la Cellule d’exécution du Projet (CEP) devra parvenir à la Banque au plus tard 6 mois après la clôture du PPF. Les frais d’audit seront imputables au PPF.

5. L’Unité de coordination du PPF/PATAG-EAJ agissant pour le compte du Ministère de l’Agriculture invite les Cabinets d’Audit à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Les Cabinets d’Audit intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations (documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables, disponibilité de personnel qualifié, etc.).

6. Le cabinet d’audit doit être enregistré et être régulièrement inscrit au tableau d’un ordre des experts comptables reconnus au plan national ou régional. Le cabinet doit jouir d’une expérience confirmée en comptabilité et audit financier des projets de développement, notamment ceux financés par les donateurs.

7. L’équipe d’audit doit comprendre les spécialistes ci-après : (i) Un (1) Directeur (trice) de l’audit : Expert-comptable professionnel justifiant d’au moins dix (10) ans d’expérience, après l’obtention du diplôme, dont cinq (5) dans l’audit financier des projets financés par la Banque africaine de développement ou des projets financés par des bailleurs de fonds multilatéraux ; (ii) Un (1) Chef de mission d’audit : Expert-Comptable professionnel ayant au moins un diplôme niveau BAC+ 4 ou plus en audit, comptabilité justifiant d’au moins cinq (5) ans d’expérience après l’obtention du diplôme, dont trois (3) dans l’audit des projets financés par la Banque africaine de développement ou par des bailleurs de fonds multilatéraux ; (iii) Un (1) Vérificateur/Auditeur assistant : un professionnel ayant le niveau d’Expert-Comptable et justifiant d’une expérience de quatre (4) ans au moins dans un cabinet d’audit, dont deux ans dans l’audit des projets financés par la Banque africaine de développement ou par des bailleurs de fonds multilatéraux ; (iv) Un (1) Spécialiste en passation des marchés disposant d’au moins de trois (3) années d’expérience dans ce domaine pour des projets/programmes financés par la BAD ou par des bailleurs de fonds multilatéraux.
8. Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes aux « Règles et Procédures pour l’utilisation des Consultants » de la Banque Africaine de Développement, édition de mai 2008 révisés en juillet 2012, qui sont disponibles sur le site web de la Banque à l’adresse : http://www.afdb.org. L’intérêt manifesté par un consultant n’implique aucune obligation de la part du Donataire de le retenir sur la liste restreinte.

9.La présente mission d’audit se déroulera sur une durée de trente jours. Le rapport provisoire pour l’audit du PPF est attendu 25 jours après le démarrage de la mission et le rapport définitif au plus tard 5 jours après les observations du Client.
10.Les cabinets intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence aux adresses mentionnées ci-dessous du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures GMT et vendredi de 9 heures à 13 heures GMT.Les manifestations d’intérêt doivent être déposées au plus tard le 28 Novembre 2017 à 10heures TUà la cellule de coordination du projet sis au Ministère de l’Agriculture au Ré- de chaussée Bureau du chef de Division suivi évaluation Tél : 621 35 82 51 et l’ouverture des manifestations aura lieu le même jour en présence des représentants des soumissionnaires qui le souhaitent à la même adresse à 12 heures TU.

11. Adresses et contacts :

-Mr Atigou BALDE, Chef de division suivi-évaluation au BSD du Ministère de l’Agriculture
E-mail : batigou@yahoo.fr
Téléphone : 00224 621 358 251/ 00224 662 556 726

– Mme Diariatou DIALLO, Directrice générale adjointe AGUIPE
E-mail : diariatouaam@gmail.com
Téléphone : 00224 656 946 932/ 00224 631 519 99/ 00224 662 556 726

– Mr Souleymane CAMARA Chargé de Passation des Marchés Ministère Agriculture
Email : soulcam417@gmail.com
Téléphone : 00224 623 28 81 46

12. Une liste restreinte de six (06) cabinets d’audit sera établie à l’issue de l’appel à manifestation d’intérêt. Les cabinets retenus sur cette liste restreinte recevront ultérieurement une demande de proposition pour la mission.Un cabinet sera sélectionné suivant la méthode de « Sélection Fondée sur la Qualité et le Coût (SFQC) telle que décrite dans les Règles et Procédures pour l’utilisation des Consultants ».