AVIS DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT POUR LE RECRUTEMENT D’UN ANALYSTE EN PASSATION DES MARCHES POUR L’UNITE DE GESTION DU PROJET (UGP- AGER)

Secteur : Energie

Prêt  N°6372-GN  et don N°D426 –GN

Décembre 2019

A. Contexte :

Le gouvernement guinéen, avec l’appui de la Banque Mondiale, a préparé un prospectus d’investissement pour l’accès à l’électricité, initialement pré­vu dans la période 2016-2020, visant à doubler le taux d’accès à l’électri­cité, du taux actuel de 18% à 36%, dans les cinq prochaines années avec un objectif d’aller vers un accès universel d’ici à 2030. Une table ronde des donateurs a eu lieu à la mi-novembre 2017 à Paris pour présenter le pros­pectus et mobilisé environ 380 millions sur 645 millions de dollars pour la mise en œuvre du programme national d’accès à l’électricité.

Le Projet d’Amélioration de l’Accès à l’Electricité en Guinée (PAAEG) s’ins­crit dans ce cadre et vise l’amélioration de l’accès à l’électricité dans des régions sélectionnées à travers une logique de connexion à moindre coût via : (i) la normalisation des branchements illégaux ; (ii) le renforcement, la densification et l’extension des réseaux électriques de distribution ; et (iii) l’électrification des localités rurales avec des solutions hors réseaux.

Il comporte trois (3) composantes principales à savoir :

Composante1 : Renforcement et extension du réseau dans les régions sélectionnées et normalisation des branchements illégaux.

Composante 2 : Electrification de villages/localités isolés à l’aide de mi­ni-réseaux équipés de systèmes hybrides (solaire PV avec batterie/diesel).

Composante 3 : Ingénieur Conseil, Coordination de l’Approche Globale Sectorielle (SWAp), assistance technique, renforcement des capacités et soutien à la mise en oeuvre du Projet.

Le projet PAAEG est financé par l’Association Internationale pour le Dé­veloppement (IDA) et l’Agence Française de Développement (AFD). La durée prévisionnelle d’exécution est de cinq (05) ans..

B. Structure organisationnelle de l’UGP-AGER :

L’Agence Guinéenne d’Electrification Rurale (AGER) sera responsable du suivi de tous les aspects tech­niques, fiduciaires de la composante 2 du PAAEG

Pour ce faire, elle mettra en place une Unité de Gestion du Projet qui aura pour missions principales :

  • la coordination des activités de la composante 2 du projet ;
  • la gestion administrative, financière et comptable du projet au niveau de l’AGER ;
  • la préparation des demandes de retrait au titre du Financement ;
  • la préparation des Plans Annuels de Travail et le budget au titre de la composante 2
  • la gestion du Compte Spécial IDA et AFD au sein de l’AGER ;
  • la gestion des passations des marchés et contrats au titre de la Com­posante 2 du Projet ;
  • la préparation des rapports d’avancement trimestriels pour la compo­sante 2 et les transmettre à la Cellule de Coordination du Ministère de l’Energie (ME) pour consolidation et transmission à la BM et à l’AFD au plus tard trente (30) jours après la fin de chaque trimestre ;
  • le suivi, la supervision et l’évaluation des activités relatives à la compo­sante 2 du Projet.

L’Agence Guinéenne d’Electrification Rurale a l’intention d’utiliser une partie des ressources ac­cordées pour financer le contrat de services d’un Consultant Individuel, Analyste en Passation des Marchés, pour l’Unité de Gestion du Projet (UGP-AGER).

TERMES DE REFERENCE DU POSTE DE L’ANALYSTE EN PASSATION DES MARCHES POUR L’UNITE DE GESTION DE LA COMPOSANTE 2 DU PROJET (UGP –AGER)

  1. Tâches et responsabilités :

Sous l’autorité et la supervision du Chef de projet, l’Analyste en passation de marchés aura pour principale mission d’assurer l’administration et la gestion des passations de marchés, suivant le système de passation des marchés applicable et les autres dispositions décrit dans les Accords de financement, avec la Banque Mondiale, en matière de passation des marchés. Dans l’accomplissement de sa mission ci-dessus explicitée, l’Analyste de passation de marchés aura à effectuer, de manière non exhaustive, et dans le respect des dispositions légales et règlementaires en vigueur les tâches suivantes :

 

a. En ce qui concerne la Programmation

 

  • Actualiser le plan de passation des marchés initial et le tenir à jour systématiquement à travers « STEP », suivant l’avancement du processus de mise en œuvre du projet et les changements éventuels au niveau des activités ;
  • Mettre en œuvre le plan de passation des marchés, et s’assurer du respect du calendrier établi des activités.
  • Le plan de passation de marchés doit comporter, entre autre, une description succincte des activités, les montants estimatifs, les méthodes de passation, les types de revues, les calendriers prévisionnels conformément aux termes des Accords de Financement.

b. En ce qui concerne le financement de sous-projet d’électrification par les mini-réseaux connectés aux mini-centrales

  • Préparer les dossiers d’Appel à Manifestation d’Intérêt pour la sélection des opérateurs d’électrification rurale ;
  • Veiller au respect des procédures de pré-qualification et de sélection des opérateurs d’électrification rurale. Décrire ces procédures en vigueur de pré-qualification et de sélection des opérateurs ;
  • Appuyer l’équipe du projet dans l’évaluation des propositions techniques et financières des opérateurs d’électrification rurale ;
  • Publier les attributions dans la presse nationale et en ligne (UNDB online, dg Market, site web AGER)
  • Appuyer les opérateurs privés concessionnaires d’électrification en concertation avec l’AGER dans l’élaboration des termes de référence, des spécifications techniques, en veillant au respect des principes fondamentaux de la passation des marchés des PPP;
  • Assurer le contrôle de qualité des Dossiers d’Appel d’Offres et des Demandes de Propositions préparés en collaboration avec les opérateurs concessionnaires devant être soumis à la non objection de la Banques Mondiale
  • Assurer le lancement des appels d’offres et des consultations suivant les normes et les délais requis;
  • Analyser et répondre aux demandes d’éclaircissement pendant la période de soumission;
  • Appuyer et superviser la personne chargée d’enregistrement des offres reçues avant la date et heure limite de remise des offres et tenir un cahier d’enregistrement des offres;
  • Participer aux différentes séances d’ouverture des offres/propositions, aux séances d’évaluation, de négociations et d’attributions des marchés
  • Élaborer tous les documents résultant des évaluations des offres/propositions, et les présenter aux instances concernées pour approbation et validation
  • Veiller à l’établissement des rapports d’évaluation des offres et s’assurer que ceux-ci reçoivent les approbations nécessaires ;
  • Préparer les marchés et veiller à ce qu’ils soient approuvés, signés, visés et notifiés selon le manuel de procédures et dans les meilleurs délais;
  • S’assurer que les soumissionnaires non retenus, reçoivent les informations nécessaires ainsi que leurs cautions de soumission aussitôt après la décision d’attribution des marchés;
  • Assurer la publicité et la divulgation de toutes les étapes du processus de passation des marchés, conformément à la législation en vigueur et du manuel de procédures
  • Elaborer les modèles de contrats à passer avec les différents intervenants notamment les opérateurs privés, et tout type de contrat prévu par le projet.

 

c. En ce qui concerne le suivi de l’exécution des marchés

  • Suivre l’exécution et la gestion des différents contrats et marchés (transmission des marchés signés aux entités concernés, tenue de la fiche de suivi et des registres des marchés), et appuyer chaque responsable dans la gestion des contrats qui le concernent ;
  • Organiser en association avec les ingénieurs, les séances de validation des rapports des consultants;
  • Organiser les commissions de réception des travaux avec les ingénieurs du projet, et de s’assurer que tous les documents nécessaires soient établis en vue de cette réception et que les dispositions contractuelles soient correctement suivies;
  • Organiser les commissions de réception des fournitures et s’assurer que ces derniers soient conformes aux dispositions des marchés (quantité, qualité, spécifications techniques et délai de livraison) ;et établir par la suite les procès-verbaux de réception des fournitures
  • Prendre toutes les dispositions pour que les biens et services soient livrés et entreposés en sureté aux endroits et dates précises;
  • Suivre la réception des prestations et des fournitures;
  • Gérer les différentes cautions et retenues et procéder à ses restitutions auprès des attributaires des marchés après l’exécution du contrat (provisoire et définitive).

d. En ce concerne le respect des accords avec la Banque Mondiale

  • Veiller à ce que toutes les procédures décrites dans les Accords avec la Banque Mondiale soient respectées à tous les stades des acquisitions de biens, de travaux et de services;
  • Veiller à une utilisation optimale des ressources à travers tout le cycle de passation des marches ;
  • Classer et archiver les dossiers de passation de marchés, en vue des missions de supervision de la Banque Mondiale et des audits.

 

e. Recevabilité

  • Établir les rapports périodiques trimestriels de passation des marchés;
  • Organiser et animer les séances de présentation trimestrielles du rapport de passation des marchés devant les parties prenantes du projet, en séance plénière;

f. Assistance aux parties prenantes.

  • Gestion des contrats des consultants et contrôle du respect des termes de références avant tout paiement (Rapport mensuel, Renouvellement ou avenant des contrats du projet);
  • Encadrement, renforcement de capacités des parties prenantes du projet en matière de passation des marchés, en particulier les structures bénéficiaires;
  • Toute autre tâche ou devoir dans le domaine de ses compétences qui peuvent lui être assignés par le Chef du projet et conformément au Manuel de procédures.
  1. Qualifications

Le candidat doit :

  • Etre titulaire d’un diplôme (au moins BAC+4) en Architecture, génie civil, génie rural, Droit Public, Droit Commercial ou tout autre domaine connexe. Une formation Spéciale en Procédures de Passation des Marches (nationales ou celles des bailleurs de fonds du développement) serait un atout ;
  • Avoir au moins Cinq (05) années d’expériences professionnelles pertinentes en Passation des marches et/ ou Contrôle et suivi des travaux ou (i) Avoir occupé un poste similaire pour au moins trois (3) ans ou (ii) avoir occupé le poste d’Assistant Passation des Marches dans un Projet de développement pour au moins cinq (5) ans.
  • Avoir un esprit d’analyse et de synthèse, et une bonne capacité de communication (andragogie) et de rédaction ;
  • Avoir une bonne aptitude au travail d’équipe ;
  • Être apte à travailler à un rythme soutenu et sous pression ;
  • Être de bonne moralité, discret et discipliné
  • Aptitude à utiliser les logiciels standards de Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint etc…) et de métiers (ArchiCAD, AutoCAD, etc…)
  • La langue de travail et de communication est le français.
  1. Conditions d’emploi

Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec l’admi­nistration en charge du programme. Il s’agit d’un poste contractuel, et il reste entendu que le recrutement de candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions ci-après de la clause 1.11(d) des Directives, Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale ver­sion mai 2004 et octobre 2006 ou la clause 1.13 (d) des mêmes Directives version janvier 2011 : ‘’ les représentants du gouvernement et les fonction­naires peuvent être engagés pour des marchés portant sur des services de conseil, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’un bureau de consultants, uniquement (i) s’ils sont en congé sans solde ; (ii) s’ils ne sont pas engagés par l’organisme pour lequel ils travaillaient immédiate­ment avant leur départ en congé et (iii) si leur emploi ne donne pas lieu à un conflit d’intérêts (voir paragraphe 1.9 des Directives).

  1. Méthode de sélection

Un Consultant sera sélectionné suivant la méthode de sélection de Consul­tants Individuels en accord avec les Procédures définies dans les Di­rectives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale, édition courante ou dans le Règlement de Passation des Marches pour les Emprunteurs de la Banque mondiale de juillet 2016 révisé en novembre 2017.

  1. Durée de la mission

Le contrat aura une durée initiale d’un an renouvelable par reconduction sous réserve de l’évaluation annuelle satisfaisante de ses performances et ce jusqu’à la fin du projet, après une période probatoire de six (6) mois au cours de la première année.

  1. Dossiers à fournir :

Les Consultants individuels intéressés doivent faire acte de candidature en fournissant les informations adéquates sur leurs capacités et expé­riences démontrant qu’ils sont qualifiés pour lesdites prestations (lettre de candidature adressée au Chef du Projet de la Composante 2 du PAAEG/AGER, CV dé­taillé, copies du(des) diplôme(s) et attestation(s), référence de prestations similaires et les coordonnés des anciens employeurs, expériences dans des missions comparables, etc.) à l’adresse ci-dessous mentionnée par mail et sous pli fermé portant clairement la mention « Appel à candidature 01/AGER/UGP-PAAEG/2019 pour le poste de l’Analyste en Passation des marchés  au plus tard le 06/01/2020 à 10 h 00.

A l’attention de Monsieur Jacques LOUA

Chef de Projet PAAEG, UGP AGER

 Tél : (+224) 621 26 90 44

E-mail: louajacques2014@gmail.com

Villa n°30 Cité des Nations/Commune de Kaloum/République de Guinée.