Comment savoir si l’on a besoin d’un conseiller matrimonial

Faire le point sur sa relation
1Acceptez votre problème. Certaines personnes laissent leur relation se détériorer parce qu’elles refusent de voir qu’elles ou leur partenaire s’ennuient, ne sont pas satisfaites ou se sentent incomprises. Admettre qu’il faille faire un travail sur son mariage est la première étape pour résoudre ce problème.

2. Réfléchissez à vos propres sentiments. Avant d’essayer de réparer ce qui est cassé dans votre relation, vous devez faire le point sur vos propres sentiments. Même si cela peut faire de la peine, vous devez vous demander si vous aimez vraiment votre compagnon. Si ce n’est plus le cas et à fortiori si vous ne pensez pas que vous serez capable de retrouver ces sentiments, sauver votre mariage peut être voué à l’échec.
• Si vous sentez que vous avez cessé de faire attention à vous et à votre partenaire, demandez-vous si ce n’est pas un mécanisme de défense. Parfois, quand votre compagnon vous a beaucoup blessé, vous pouvez adopter une attitude « je-m’en-foutiste » pour vous protéger d’un éventuel sentiment de tristesse, de rejet et de vulnérabilité.

3. Soyez honnête à propos du fait que vous ou votre partenaire considérez l’autre comme acquis. Au début d’une relation, on a tendance à montrer le meilleur de soi-même : que ce soit sur l’apparence physique, sur le fait d’écouter attentivement ou de prendre au sérieux les sentiments de l’autre. L’union avec une personne est faite d’efforts sur le long terme et pourtant, les années passant, chacun peut vite considérer l’autre comme acquis. C’est un signe que vous devez travailler sur votre relation, peut être avec l’aide d’un conseiller.

4. Faites le point sur votre degré d’intimité.
Est-ce que vous et votre partenaire êtes connectés affectivement ? Est-ce que vous vivez ensemble comme des partenaires qui s’entraident, ou êtes-vous devenus de simples colocataires ? Vérifiez si une distance s’est installée entre vous et réfléchissez à votre envie réelle de combler le fossé qui s’est creusé, est-ce que vous avez vraiment la volonté de rencontrer un conseiller et de changer vos comportements ?
• Prenez ce problème au sérieux surtout si vous vous sentez négligé par votre partenaire. Quand un partenaire se sent rejeté parce que l’autre semble préoccupé par son travail, ses passe temps ou ses autres centres d’intérêt, cela peut peser sur votre mariage.

5. Prenez du recul sur votre vie sexuelle. Vous satisfait- elle ? Si votre partenaire a subitement cessé de prendre toute initiative sexuelle, peut-être est- ce le signe d’un problème, il ou elle a peut-être une aventure, peut être préoccupée par d’autres problèmes
ou peut se sentir de pus en plus distante par rapport à vous. C’est un vrai problème, et l’inverse est également valable, si vous ressentez un manque de désir pour votre partenaire, c’est également une cause de soucis.

6. Demandez-vous si vous masquez vos émotions négatives. Si vous sentez que vous prétendez souvent que tout va bien pour masquer un sentiment de tristesse, de colère ou une frustration, vous devriez envisager de parler avec votre partenaire d’aller voir un conseiller. Un conseiller matrimonial peut vous aider à exprimer vos émotions négatives de manière saine.

7. Parlez à votre partenaire. Votre conjoint a besoin d’examiner son ou ses sentiments également et vous déciderez ensemble de recourir ou non à un conseiller matrimonial. Si l’un de vous ou les deux sont réticents à entamer le processus, alors un conseiller risque d’être inutile.

Gérer les crises et les conflits
1 Trouvez un conseiller matrimonial si la séparation semble imminente. Lorsque l’un de vous commence à évoquer une séparation ou un divorce, il est temps de vous confronter sérieusement à votre relation. Si vous voulez tous les deux que cela fonctionne, voyez un conseiller le plus tôt possible.

• Ce conseil s’applique également si les disputes augmentent au point que l’un de vous quitte la maison, créant ainsi une séparation imprévue sur le court terme. Ce schéma est potentiellement dangereux et il ne résout rien : le problème à propos duquel vous vous disputiez demeurera non résolu et il continuera à grossir.

2. Voyez un conseiller si l’un de vous ou les deux a été infidèle. L’infidélité ne mène pas nécessairement au divorce, mais cela peut prendre beaucoup de temps et de travail pour passer au-delà d’un tel accroc dans la confiance.

• L’infidélité peut être émotionnelle autant que physique. Lorsque les couples se sentent distants, ils peuvent devenir vulnérables à une « aventure émotionnelle » en développant des sentiments et en se rapprochant d’une autre personne, même si la relation ne va pas jusqu’à l’activité sexuelle. Les aventures émotionnelles sont des signes d’alerte
qu’il y a quelque chose à travailler dans votre mariage.

3. Faites-vous aider si l’un de vous a affaire à des problèmes psychologiques. Si l’un de vous doit faire face à une dépression majeure, de l’anxiété ou tout autre problème de santé mentale, votre relation risque d’en souffrir. En plus du conseil individuel pour ce problème de santé mentale, vous devriez consulter un conseiller matrimonial à deux.

4. N’hésitez pas à chercher de l’aide après une expérience traumatisante. Les personnes ayant été victimes d’un traumatisme ont parfois l’impression que leur mariage en souffre. Si l’un de vous a été affecté par un évènement attristant ou stressant, vous envisagerez peut-être d’aller consulter un conseiller matrimonial qui vous aidera à réparer les éventuelles conséquences sur votre union. Envisagez de voir un conseiller matrimonial si par exemple, votre relation a été affectée par :
• la mort d’un parent, d’un enfant ou d’un autre parent proche,
• une maladie très grave,
• un viol, une agression ou toute autre expérience violente.

5. Cherchez un conseiller matrimonial si vous et votre partenaire avez du mal à vous organiser à propos de votre parentalité. Démarrer une famille demande des ajustements majeurs qui peuvent mettre en péril votre relation. Un conseiller matrimonial peut être utile si : SUITE 450