Avis de Recrutement d’Un Assistant(e) Projet – Réintégration

CANDIDATURES INTERNES et EXTERNES

I. RENSEIGNEMENTS SUR LE POSTE
Titre

Grade

Lieu d’affectation

Assistant(e) Projet – Réintégration

UG4

Conakry-Guinée

Numéro du poste

Classification du poste

Soumis à rotation

SVN

6 mois avec possibilité de renouvèlement

Non

Sous l’autorité directe de Chargée de projet
Sous l’autorité générale de Chargée de Programme
Responsabilités de direction Non
Personnel placé sous son autorité directe N/A
VACANCY-SPECIFIC INFORMATION
Date de clôture estimée 10 jours ouvrables
Date de début estimée ASAP
Canal de publication Interne et Externe
Complete WBS (up to the 5th level) PX. 0052.GN10.11.02.002
II. CADRE ET CHAMP D’ACTIVITE ORGANISATIONNEL
L’OIM est au cœur de la conception et de la mise en œuvre de l’aide à la réintégration pour les migrants de retour. Préserver les droits des migrants, garantir leur protection et leur bien-être, contribuer au développement local tout en renforçant les perspectives de réintégration de l’individu, et élaborer des activités visant à réduire la migration irrégulière, sont quelques-uns des objectifs de l’OIM.

La réintégration est une phase essentielle qui suit le retour car elle vise à autonomiser et protéger durablement les migrants de retour leur fournissant les outils et l’assistance nécessaires à leur réinsertion dans la société.

En Guinée, dans le cadre de l’assistance aux migrants vulnérables, l’OIM a établi une étroite collaboration avec le Comité national de lutte contre la traite des êtres humains et pratiques assimilées (CNLTPPA) pour renforcer le cadre d’actions national en termes de protection, prévention et persécution des cas de traite.

L’OIM, sous financement du Département d’Etat Américain (JTIP), met en œuvre un nouveau projet « appui au Gouvernement de Guinée dans la lutte contre la traite » (2019-2021). Un de trois volets du projet est l’assistance et la réintégration de 200 victimes de la traite (VoT) dont 100 victimes seront assistées par l’OIM et 100 autres par une ONG partenaire. Ainsi, l’OIM recherche pour le Bureau de Conakry, un(e) assistant(e) de projet qui sera en charge de l’assistance à la réintégration et du suivi de ces bénéficiaires à travers le pays.

III. ATTRIBUTIONS ET RESPONSABILITES
Sous la supervision du Chargé(e) de Projet, le candidat(e) sera responsable de :

1. Assister le/la Chargé(e) de projet dans la mise en œuvre du projet et la coordination des activités du projet, en particulier, dans la mise en œuvre des activités d’assistance directe et réintégration ;

2. Accueillir, écouter, conseiller et orienter les bénéficiaires dans le cadre de leur réinsertion ;

3. Identifier les besoins immédiats en assistance, faire le suivi du processus d’assistance directe et référencés aux structures compétentes si besoin

4. Élaborer des plans de projet de réintégration durable (narratif et financier) sur la base de l’analyse du profil et des besoins des migrants ;

5. Préparer la documentation nécessaire et assurer le bon suivi des procédures administratives et financières pour toutes les activités du projet, notamment celles liées à la composante de réintégration ;

6. Assurer le suivi régulier et l’évaluation des projets de réintégration (possible mission de terrain)

7. Maintenir une base de données complète et actualisée sur les bénéficiaires, l’assistance et les projets mis en place ;

8. Assurer la coopération et le référencement aux acteurs locaux de la réintégration (ONG et société civile) en collaboration avec les partenaires gouvernementaux concernés ;

9. Assurer un suivi rapproché avec les ONG partenaires, notamment celle de la réintégration, évaluer le rendement et veiller sur la qualité des services

10. Contribuer à l’élaboration des rapports narratifs et comptes rendus des réunions de travail et autres documents requis sur toutes les activités du projet ;

11. Effectuer toutes autres tâches qui peuvent être assignée

IV. ETUDES ET EXPERIENCE
EDUCATION
  • Diplôme d’études secondaires (BAC) dans tous les domaines avec expérience professionnelle d’au moins quatre ans ;

· Être titulaire d’un diplôme universitaire en sciences de développement, sciences sociales, statistique ou diplôme équivalent ;

· Avoir une formation sur la thématique de la traite serait un atout

EXPERIENCE
· Expérience ou formation sur la thématique de la traite serait un atout

· Expérience de collaboration avec les autorités (gouvernement et sécurité) serait un atout

  • Bonne compréhension de la thématique migratoire et du contexte migratoire en République de Guinée (cadre institutionnel, droits des migrants, droits des femmes, droits des enfants, concept de traite des personnes, retour et réintégration, etc.)

· Connaissance de l’organisation politique et administrative dans les régions

· Expérience professionnelle d’au moins 2 ans documentée.

· Maitrise des logiciels Excel, Word, Outlook y compris internet ;

  • Expérience dans la planification, le suivi budgétaire.
  • Expérience dans une agence gouvernementale ou des nations Unies, ou une organisation régionale ou internationale est un avantage.
V. LANGUES
Obligatoires
  • Français (courant)
  • La maitrise des langues nationales (Poulard, malinke, soussous) est un atout.
Recommandées
  • Anglais

VI. COMPETENCES
· Valeurs

  • Inclusion et respect de la diversité: respecte et favorise les différences individuelles et culturelles; encourage la diversité et l’inclusion chaque fois que possible.
  • Intégrité et transparence: maintien des normes éthiques élevées et agit en conformité avec les principes / règles de l’organisation et les normes de conduite.
  • Professionnalisme: démontre une capacité à travailler de manière composée, compétente et engagée et fait preuve de jugement pour faire face aux défis quotidiens.

Compétences de base – indicateurs comportementaux niveau 1

  • Travail d’équipe: développe et promeut une collaboration efficace au sein des unités et entre celles-ci pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.
  • Fournir des résultats: produit et fournit des résultats de qualité de manière opportune et axée sur le service; est orienté vers l’action et engagé à atteindre les résultats convenus.
  • Gérer et partager les connaissances: cherche continuellement à apprendre, à partager des connaissances et à innover.
  • Responsabilité: assume la responsabilité de la réalisation des priorités de l’Organisation et assume la responsabilité de ses propres actions et du travail délégué.
  • Communication: encourage et contribue à une communication claire et ouverte; explique des sujets complexes de manière informative, inspirante et motivante.
NOTES
Tous les candidats doivent posséder la nationalité guinéenne.

 

L’OIM applique une politique en faveur de l’égalité des genres, et encourage les candidatures féminines.

Les candidatures ( Lettre de motivation indiquant le titre et numéros du poste, Curriculum Vitae à jour, Les photocopies des Diplômes, certificats et attestations de travail, Références des 02 derniers Superviseurs directes (Nom, courriel, nom du service et Contact téléphonique)) peuvent être envoyées à l’adresse électronique suivante : HRrecruitmentunit@iom.int au plus tard le 16 septembre 2019, en indiquant la référence : Assistant(e) de projet réintégration- JTIP .

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.