Ministère de l’Administration du Territoire : Recrutement des Ingénieurs-Conseils

 

 

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET

Recrutement des Ingénieurs-Conseils auprès des collectivités des régions Administratives (Kindia-Boké-Labé-Mamou- Faranah-Kankan-N’Zérékoré).

  • Contexte et justification :

Depuis 1998, le Gouvernement Guinéen a initié et mis en œuvre le Programme d’Appui aux Communautés Villageoises (PACV). La première phase de ce programme a connu l’appui financier la Banque Mondiale (IDA), de l’Agence Française de Développement (AFD) et du Fonds International pour le Développement de l’Agriculture (FIDA). Les phases 2 et 3 du PACV ont continué de bénéficier des appuis financiers de la Banque Mondiale (IDA) et de de l’Agence Française de Développement (AFD).

Au terme de trois phases de mise en œuvre, le PACV a atteint un de ses objectifs d’institutionnalisation et de pérennisation qui porte sur la mise en place de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC), chargée de gérer le Fonds National de Développement Local (FNDL) crée depuis 2017. Cette structure pérenne poursuivra la consolidation et l’extension des approches, outils et acquis du PACV. En d’autres termes, l’ANAFIC est la suite logique du PACV.

En effet, l’ANAFIC devra poursuivre la couverture les Communes Rurales et entendre ses interventions aux Communes Urbaines à travers des dotations aux Investissements et à l’appui- accompagnement de ces communes.

Dans le cadre de la mise en œuvre des Plans de Développement Local (PDL) des collectivités (Commune Rurale/Urbaine), les collectivités doivent élaborer, de façon participative, leurs Programmes Annuels d’Investissements (PAI) sur la base des fonds provenant des sources suivantes :

  • Ressources propres des collectivités ;
  • Fonds d’aides des Associations des Ressortissants ;
  • Troisième Programme d’Appui aux Communautés Villageoises (PACV3) ;
  • Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC) à travers le Fonds National de Développement Local (FNDL) ;
  • Le Projet d’Appui à l’ANAFIC (PANAFIC) ;
  • Le Projet d’Appui à la Gouvernance Locale (PAGL) ;
  • Autres structures……

Les fonds ainsi mobilisés par les communes leur permettent de financer la réalisation des microprojets dont les compétences leur sont transférées.

Les communes comptent utiliser une partie de ces fonds pour le recrutement des Ingénieurs-conseils devant les assister dans le montage des documents techniques, le choix des Entrepreneurs, le contrôle et la supervision des travaux d’exécution des microprojets.

  • Mandat de l’Ingénieur-conseil de la collectivité locale:

L’Ingénieur conseil aura les principaux mandats suivants :

  1. Réaliser systématiquement des études techniques de tous les microprojets sélectionnés dans le PAI de la collectivité. Pour chaque microprojet, les études permettront l’élaboration du dossier technique renfermant les éléments principaux ci-après :
  • les levées topographiques et caractéristiques des sols des sites d’implantation des microprojets;
  • les plans détaillés côtés ;
  • le descriptif technique d’exécution ;
  • les devis quantitatifs et estimatifs prévisionnels ;
  • le plan journalier d’exécution
  1. Sur la base des études, élaborer le dossier d’Appel d’Offres en collaboration avec les Services Techniques Préfectoraux, les ADL et l’appui du Service régional de l’ANAFIC ;
  2. Appuyer systématique la commune et notamment les Elus Locaux, les Districts bénéficiaires des micro-projets, dans la maîtrise de toute la procédure de passation des marchés ;
  3. Assister à toutes les séances d’ouverture des plis par la commune, en donnant des conseils nécessaires pour le choix du soumissionnaire le plus qualifié conformément aux critères contenus dans les DAO;
  4. Après l’attribution du marché, assister la commune dans la rédaction, la signature et la mise en vigueur du contrat avec l’entrepreneur adjudicataire ;
  5. En sa qualité d’Ingénieur- Conseil, il assure le suivi de l’exécution technique des travaux depuis la notification de ”l’Ordre de Commencer les travaux” jusqu’à la réception provisoire, puis à la réception définitive (douze mois après la réception provisoire), en élaborant à chaque étape, les documents requis (ordre de service, PV visite des chantiers, attachements, PV réception des travaux) ;
  6. Établir un rapport mensuel et un rapport de fin de contrat détaillés sur l’exécution de son mandat auprès de la commune ;
  7. Assurer la formation des membres des comités de suivi et d’entretien mis en place et leur doter des outils simplifiés de suivi des travaux et de gestion des chantiers.
  • Profil de l’Ingénieur-conseil :
  • Avoir un diplôme BAC+3 au moins d’Ingénieur de Génie-Civil, d’Ingénieur de Génie Rural ou équivalent ;
  • Avoir une expérience confirmée de 3 ans au moins dans les études et prestations similaires ;
  • Avoir une bonne connaissance du milieu d’intervention (parler la langue du terroir et connaître les coutumes sont des atouts) ;
  • Avoir un esprit d’analyse et de synthèse, et une bonne capacité de communication (andragogie) et de rédaction ;
  • Disposer d’un support logistique minimum nécessaire à l’exécution du mandat (ordinateur, moyen de déplacement,…) ;
  • Bonne connaissance de l’utilisation des logiciels courants (Word, Excel, Power point et Internet) ;
  • Durée de la mission :

La durée de la mission est au maximum d’un (01) an, le temps nécessaire pour la mise en œuvre du PAI avec possibilité de reconduction pour deux PAI successifs, si la qualité de la prestation est jugée satisfaisante après évaluation par la commune avec l’appui de l’ADL et des cadres SPD/STD.

  • Résidence de l’Ingénieur-conseil :

Durant son mandat, l’Ingénieur conseil doit résider dans la commune dont il a la charge d’appuyer.

 

  • Dossiers de candidature :

Les candidats ou candidates intéressé(e)s doivent  fournir les dossiers ci-dessous :

  • Une lettre de candidature adressée à Monsieur le Responsable Technique du Service Régional de l’ANAFIC;
  • Un curriculum vitae détaillé, récent et certifié sincère par le candidat ;
  • Une copie des diplômes légalisés ;
  • Une copie des attestations légalisées et tout autre document attestant les qualifications et expériences acquises par le candidat.

 

  • Dépôt des candidatures :

Les dépôts des candidatures se feront dans les Bureaux des Services Régionaux de l’ANAFIC/ PACV sous pli fermé au plus tard le Mercredi 27 février 2019 à 12 heures 30mn.

ANAFIC/PACV-SR- Boké Tél : 622 31 51 98/628 60 60 60/622 14 14 17
ANAFIC/PACV-SR- Kindia Tél : 620 79 31 82/627 13 13 05/628 34 80 44
ANAFIC/PACV-SR- Labé Tél : 628 93 35 49/622 56 47 63/628 66 84 77
ANAFIC/PACV-SR- Mamou Tél : 622 61 33 42/622 28 78 76/628 66 43 48
ANAFIC/PACV-SR- Faranah Tél : 622 57 41 39/622 42 04 72/621 87 57 90
ANAFIC/PACV-SR- Kankan Tél : 628 91 11 00/623 94 96 98/622 23 11 62
ANAFIC/PACV-SR- N’Zérékoré Tél : 622 08 86 87/622 34 44 97/621 21 19 44
  • Du lundi au jeudi : de 9 heures à 16 heures 30 minutes
  • Le vendredi : de 9 heures à 13 heures.

Avec uniquement la mention « RECRUTEMENT INGENIEUR CONSEIL REGION DE……. à préciser»

NB : Cette étape consiste à faire une base de données des Ingénieurs Conseils dans chaque région pour les besoins des collectivités locales.

Un ingénieur d’une collectivité devra être inscrit sur la liste des Ingénieurs –conseil pré-qualifiés par la commission régionale.

 

Conakry, le 07 février  2019