Recrutement d’un consultant

 

 

 

1. CONTEXTE

La Direction Nationale des Etudes Economiques et de la Prévision (DNEEP) a pour mission la conception, l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre de la politique économique du Gouvernement à court terme. A ce titre, le suivi de la conjoncture constitue une des missions essentielles. La Direction des Etudes Economiques de la Prévision, à travers sa Division Conjoncture, analyse mensuellement et trimestriellement les tendances de l’économie nationale à court terme ainsi que la conjoncture dans les principales économies, sur les marchés internationaux de matière premières et les marchés financiers. Ces analyses font l’objet de diffusions régulières en tableaux de bord mensuels (TBMEG) et en notes de conjoncture trimestrielle (NCEG).

Les enquêtes conjoncturelles réalisées sont toutefois circonscrites à Conakry, aux zones limitrophes de la capitale, et aux entreprises de grandes tailles. Subséquemment, l’échantillon suivi pose un problème de représentativé et les données ne permettent pas de moduler l’analyse conjoncturelle selon les spécificités locales. Par ailleurs, le processus de validation des documents de synthèse n’implique pas de retour aux enquêtés pour une confirmation définitive. Plus généralement, les répondants aux enquêtes ne sont associés autre activité de la DNEEP.
Les enquête réalisées par la DNEEP dans le cadre du suivi de la conjoncture et celle réalisées par l’INS pour renseigner les comptes nationaux sont exécutées auprès de population d’enquêtées différentes. De même, ces deux bases d’enquête évoluent selon les règles différentes. Après de nombreuses années de suivi conjoncturel, la proportion d’entreprises suivies et le poids de ces entreprises dans l’activité sont mal connus. Il en résulte un écart important entre les données de l’INS et ceux de la Division conjoncture, en termes de collecte d’informations.

II. PRESTATION ATTENDUES

Le consultant apportera des réponses idoines pour corriger ces faiblesses. Il relèvera de l’autorité du Directeur des Etudes Economiques et de la Prévision. Il travaillera en étroite collaboration avec la division conjoncture pour cerner le besoin et identifier les contraintes pénalisantes. La durée de la mission est de quatre (4) mois.
De façon spécifique, le consultant réalisera les actions suivantes :
-Faire une évaluation du suivi conjoncturel réalisé, pour en identifier les faiblesses et les améliorations nécessaires ;
-Identifier des pistes pour intégrer au suivi conjoncturel les thématiques pertinentes ignorés et les outils modernes disponible à cet effet ;
-Réaliser une évaluation de la base d’entreprise du suivi conjoncturelle, en comparaison avec celle des comptes nationaux, afin de s’assurer à tout instant que les réalités objet des deux exercices se recoupent, à une marge près et calculable.
-Elargir la base d’entreprises objet du suivi conjoncturelle de manière à renforcer la pertinence de cet exercice.
-Codifier les procédures d’enquêtes conjoncturelles de manière à en systématiser la conduite.
-Identifier un mécanisme de validation qui renforcerait la collecte de données.
-Renforcer les capacités des cadres et agents de la division conjoncture en matière de collecte, de traitement, d’analyse et de diffusion des données dans les structures réel, financier, monétaire et extérieur.

III. Livrables

La mission du consultant devra permettre d’obtenir les produits suivants :
-Un rapport d’évaluation du suivi actuel de la conjoncture ;
-Une liste de concepts non prise en compte et des propositions d’intégration au suivi ;
-Un manuel d’enquête, de traitement, d’analyse et de publication d’enquête conjoncturelle ;
-Une nouvelle maquette de publication du TDBMEG ;
-Une note conceptuelle du cadre semestriel de restitution du suivi conjoncturelle ;
-Le renforcement des capacités des cadres de la division conjoncture à l’utilisation des nouveaux outils ;

IV. PROFIL REQUIS

Les candidats intéressés peuvent être des personnes physiques ou morales, ils devront justifiés des compétences, qualifications et expériences pertinentes, à savoir :

a. Compétences :
-Maitrise suffisante et avérée dans le suivi de la conjoncture et les outils associés,
-des compétences avérées dans le domaine du renforcement institutionnel et appui conseil stratégique de haut niveau (Ministre du Plan ; Ministre de l’Economie et des finances, etc…) ;
-Une capacité de travail en équipe, au sein d’une équipe nationale avec renforcement des capacités institutionnelles dans l’action ;
-des qualités de communication et des talents interpersonnels
-une excellente maitrise du français ;
-une bonne maitrise des logiciels de traitement des données d’enquête, de bureautique et applications courantes ;
-une capacités à travailler sous pression et dans le respect de butoirs exigeants.

b. Qualifications expériences requises :

-Un diplôme post universitaire (Bac+5) en économie, statistiques, économétrie et planification, sciences politiques ou disciplines similaires.
Une expérience professionnelle d’au moins sept (7) ans dans le suivi conjoncturel ;
Les cabinets et personnes intéressés doivent soumettre leurs offres sous pli fermé à l’adresse suivante :Direction Nationale des Etudes Economiques et de la Prévision, Immeuble Kanfarandé à Coronthie. Email : yaboubacafria@gmail.com Tel : 623 90 69 54.
Date limite de dépôt: du lundi 11 au 15 septembre 2017 à 13 H.

Contenu d’offre

– Proposition technique et financière
– CV des membres de l’équipe
– Références